« Pardon d'avoir menti et semé la terreur. »

15 Fév 2021 Actualités

« PARDON D’AVOIR MENTI ET SEMÉ LA TERREUR. »

Apocalypse… en prêchant la catastrophe climatique. C’est la confession de Michael Shellenberger, un des meneurs mondiaux de l’activisme environnemental.

Au nom des écologistes du monde entier, je voudrais m'excuser officiellement pour la peur du climat que nous avons créée au cours des 30 dernières années. Il y a un changement climatique. Ce n’est tout simplement pas la fin du monde. Ce n’est même pas notre problème environnemental le plus grave. Il peut sembler étrange de dire tout cela. Je milite depuis 20 ans pour le climat et pour l’environnement depuis 30 ans. Mais à la demande du Congrès de venir témoigner objectivement en tant qu’expert en énergie et invité par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) en tant qu’expert critique de son prochain rapport d'évaluation, je me sens dans l'obligation de présenter mes excuses pour la façon dont nous, les écologistes, avons trompé le public

Son livre Apocalypse Never[1], ses articles[2] livrent les raisons de ces aveux, mais surtout pourquoi et comment l’écologie est devenue un dogme quasi religieux, au profit de qui, par quelles méthodes…

Une bonne recension se trouve sur cette page : Michael Shellenberger : Apocalypse Never ou la parabole du plastique | Contrepoints

[1] Apocalypse Never (Éd. Harper, 2020, 432 p.)

[2]  https://www.climato-realistes.fr/au-nom-des-ecologistes-je-tiens-a-mexcuser-les-excuses-de-michael-shellenberger-pour-avoir-repandu-la-peur-climatique/

Nos abonnements

Abonnement ordinaire

Édition papier. Recevez la revue par voie postale au format papier.

1 an (6 numéros)
55 €

Abonnement Internet

Édition numérique. Téléchargez la revue au format PDF.

1 an (6 numéros)
30 €

Abonnement Complet

Édition numérique et édition papier.

1 an (6 numéros)
65 €

S'inscrire

À notre lettre