Euthanasie et politique

Euthanasie et politique

André Frament

Les hommes politiques promeuvent l'euthanasie sous le prétexte de surpopulation, mais sont en réalité mus par la volonté diabolique de contrer l'ordre naturel voulu par Dieu.

4è de couverture

Détails

En savoir plus

franc-maçonnerie, euthanasie, bioéthique, eugénisme, Malthus

 

L’euthanasie est un crime en voie de légalisation, par suite d'une volonté délibérée des artisans de la politique de mort (eugénistes, francs-maçons, athées, etc.), qui espèrent en faire un fait de société pour pouvoir ensuite l’imposer par la loi, par suite d'un laxisme politique analogue à celui qui avait prévalu sur l'avortement.

La mentalité malthusienne de ces émules des nazis repose finalement sur une vue désespérée de l’avenir de l’humanité, par suite de la perte du sens du divin et de la Providence divine. Or les prévisions de Malthus se sont révélées fausses et les fausses compassions de ces "défenseurs de la planète" ne sont le plus souvent que des idéologies à connotation financière ("les vieux ne sont pas rentables et coûtent cher"), du fait d'une marchandisation de l'homme, en dehors de toute réflexion sur la nature humaine.

En étudiant les textes déjà diffusés, chacun peut se rendre compte qu’il est, à terme, directement visé et que l'avenir de l'humanité passe plus par la défense de la vie que celle de la mort.

 

 

Nos abonnements

Abonnement ordinaire

Édition papier. Recevez la revue par voie postale au format papier.

1 an (6 numéros)
à partir de 55 €

Abonnement Internet

Édition numérique. Téléchargez la revue au format PDF.

1 an (6 numéros)
30 €

Abonnement Complet

Édition numérique et édition papier.

1 an (6 numéros)
à partir de 65 €

S'inscrire

À notre lettre